Visite au « Temple chinois » du Brunei

A quelques jours du Nouvel An chinois, l’ambassadeur de France a visité le « Temple chinois » du Brunei et y a rencontré les membres du bureau de l’association gérant le temple. Ce dernier a été établi il y juste 100 ans, en 1918, et le bâtiment actuel a été construit il y a une trentaine d’années, quand il a fallu déplacer l’ancien édifice, proche de la rivière de Brunei.

Ce temple, comme beaucoup de temples en Asie et spécialement Asie du Sud-Est, est un temple « tridharma » (les trois enseignements), où peuvent venir prier les fidèles de trois religions autorisées au Brunei, Taoïsme, Confucianisme et Bouddhisme. La constitution du Brunei garantit en effet la liberté de culte et permet ainsi aux fidèles de ces trois religions de se réunir au sein de ce temple.

Dernière mise à jour le : 23 janvier 2019